Section 3: La potion magique

Introduction

« Trois » n’est pas un nombre. « Un million » non plus. Du moins, pas quand ils sont tapés en forme de texte dans une cellule de feuille de calcul. « 3 » ou « 1 000 000 » sont par contre des nombres. N’oubliez jamais que votre feuille de calcul est un outil particulièrement simplet qui impose que vous soyez précis, structuré et cohérent. Si vous ne l’êtes pas et que vos données ne le sont pas, votre feuille de calcul va devenir incompréhensible et vous jeter de mauvais sorts. Voici quelques exemples qui montrent comment vous et votre feuille de calcul peuvent voir les choses différemment :

http://farm9.staticflickr.com/8514/8408290492_c3cd31ba41_o_d.png

(Si les sorcières de Macbeth selon Shakespeare (voir acte IV, scènes 14-15) avaient une feuille de calcul, cela ressemblerait à l’image ci-haut).

Avec les feuilles de calcul, il existe trois formes de données de base. Ou, en d’autres termes, trois façons dont vous pouvez entrer des données dans une cellule de feuille de calcul:

  • Sous forme de nombre : « 100 ».
  • Sous forme de texte : « cent ».
  • Sous forme de formule : = SOMME (99+1), ce qui crée une valeur calculée.

Pour éviter de créer un mélange explosif digne d’une sorcière dans votre feuille de calcul, suivez les deux règles basiques suivantes :

  • Soyez cohérent et ne mélangez pas les données dans les colonnes
  • Faîtes en sorte que le tableur reconnaisse le type de données dans chaque colonne

Si vous passez outre ces règles de base, votre feuille de calcul aura du mal à réaliser toutes les actions utiles et intéressantes que vous auriez pu réaliser à la base, comme additionner, soustraire, calculer, trier, filtrer, etc. Après avoir réalisé les tâches de cette section, vous aurez appris à:

  • Comprendre les différents types de données qui peuvent être utilisés dans une feuille de calcul
  • Trier les données pour découvrir les erreurs potentielles
  • Standardiser la saisie des données et utiliser des formules pour détecter les erreurs

Un peu de travail

Pour réaliser aussi bien les actions rapide et longue ci-dessous, vous aurez besoin de :

  • un tableur du type Excel ou Calc de Libre Office
  • une copie du jeu de données du cours, qui est le jeu de GRAIN sur “l’accaparement des terres

Une action rapide (15 minutes)

Téléchargez une copie du jeu de données GRAIN sur l’accaparement des terres sur votre ordinateur. Ouvrez la feuille de calcul et réalisez les actions suivantes :

  1. D’après vous, quels sont les types de données auxquels correspondent chaque colonne ? Découvrez le type de données auquel le tableur pense par un simple clic droit sur ​​l’en-tête des colonnes, puis sélectionnez « Format de cellule » et regardez l’onglet « Nombres ». Que voyez-vous? Essayez de choisir d’autres options dans les listes Catégorie et Format et regardez ce qu’il advient des données.
  2. Là où il y a des chiffres dans les colonnes, vous pouvez les additionner et voir ce qu’il se passe. Utilisez votre bon sens : la somme a l’air trop grande ou trop petite ? S’est-il produit une erreur ? Cela peut vous indiquer qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec les données.
  3. Là où il y a du texte ou des chiffres, essayez le tri dans l’ordre croissant, et regardez ce qu’il se passe. Est-ce que ça s’est passé comme vous vouliez ?
  4. Utilisez l’Auto-Filtre pour afficher les valeurs distinctes dans une colonne, de sorte à ce que vous puissiez voir quel type de données est dans la colonne. Est-ce que quelque chose se démarque, vous paraît étrange, voire incohérent ? Pouvez-vous voir le mélange de différents types de données?

Après avoir explorer les données de ces quatre manières différentes, quelle est votre impression sur la facilité avec laquelle les données peuvent être analysées en utilisant un tableur ? Comment pourriez-vous améliorer les données?

Utilisez la zone de discussion pour nous faire savoir ce que vous en pensez.

Une action plus longue (1 heure)

En vous appuyant sur le livre des recettes (section nettoyage des données), parcourez le problème 4: Corriger les nombres qui ne sont pas des nombres sur le jeu de données de GRAIN. Cet exercice explique pas-à-pas comment des données sur la taille des investissements dans les différentes transactions foncières ont été enregistrées dans le jeu de données correspondant. Il explique aussi comment vous pouvez détecter et résoudre les problèmes en utilisant des formules, et comment vous pouvez utiliser des fonctionnalités telles que les tableaux croisés dynamiques pour vérifier que vos solutions fonctionnent. Il vous donnera une idée de la façon de combiner différentes fonctions et fonctionnalités des tableurs.

Lectures complémentaires

Reposez-vous et réfléchissez

Cela a été un exercice délicat. Comment cela s’est-il passé pour vous? Est-il facile d’utiliser une feuille de calcul pour vous aider à trouver et corriger les erreurs existantes ?

La longue tâche était assez difficile aussi. Avez-vous tenu le coup ?

Utilisez la zone de discussion pour partager vos retours sur cette section.

Si vous êtes désireux de plus d’informations, dirigez-vous vers la quatrième section de ce cours, intitulée « La mauvaise valise ».

Cours suivant

Ce cours a été conçu pour le projet École des données par Tactical Technology Collective. Tactical Tech est une ONG internationale travaillant sur le lien entre la défense des droits, l’information et la technologie.

Article d’origine : Section 3: your data is a witch’s brew

téléchargement

Aidez-nous à améliorer la traduction de cet article sur GitHub !
Dernière mise à jour le 13 février 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *